MIAMI : STREETART, MUSÉES & ARCHITECTURE


HEIN ?
MIAMI ?
Mais … qu’est ce que tu vas faire à Miami ?

Miami était effectivement trèèèèès loin (pour ne pas dire inexistante) dans la liste des villes que je rêvais de découvrir. Et pourtant, elle a commencé à m’intriguer avec sa scène artistique (du streetart à la Biennale Art Basel), son Design District… Alors cet hiver, avec ma pote Amélie (du blog Hellolaroux) on s’est booké une petite semaine sous le soleil de Floride. Une coupure ensoleillé parfaite dans le long hiver Québécois et surtout, surtout… juste avant de se retrouver confinées pour de looooongues semaines! Quel timing mes amis!

Si dans un prochain article (que dirais-tu d’un nuancier ?) j’aborderai Miami & ses environs de façon plus globale, je voulais commencer par te présenter ce que j’aime le plus dans une ville : son architecture et ses musées. Parce que oui,  il y’a de quoi faire à Miami…

 

 ANDYCURLY_MIAMI MAP_architecture_art_design

01 | VILLA PAULA, LITTLE HAÏTI

La Villa Paula est un drôle d’endroit. Cette maison de style néo-classique avec ses arches mauresques et carreaux espagnols, est aujourd’hui une galerie d’art privée mais aussi l’une des maisons hantées les plus célèbres des Etats-Unis. Oui oui. Construite en 1926 pour devenir le premier consulat cubain à Miami, l’histoire se termine de façon un peu glauque. Non je ne spolierais pas. Bon OK, on parle de crime passionnel et de bébé enterré dans le jardin. J’en dis pas plus. Nous avons pu rencontrer et écouter les histoires surnaturelles du propriétaire grâce à Alex et sa visite guidée de Little Haiti avec Miami en Français. Le reste du temps, la Villa Paula est ouverte lors d’événement spéciaux ou sur rendez-vous.

Loin des frasques & des néons de Miami Beach, c’est aussi le moment de découvrir le quartier de Little Haiti, plus authentique. D’ailleurs, suite à la gentrifiation de Winewood (le quartier streeart, dont je parle un peu plus loin), les artistes se déplacent peu à peu dans Little Haiti donc on peut apercevoir de nombreuses murales qui représentent bien souvent des faits historiques.

Villa Paula, 5811 N Miami Ave, Miami

miami-little haiti 01 miami-little haiti-05

02 | MIAMI DESIGN DISTRICT

Au début des années 2000, le Miaméen Craig Robins (entrepreneur, promoteur & collectionneur d’art) décide de redynamiser un quartier de Miami grâce à l’art, au design et à l’architecture. Craig Robins convainc de nombreux designers et créateurs de venir s’installer et d’ouvrir studios et salles d’expo. Petit à petit Design District gagne en popularité, les marques luxueuses débarquent, les galeries d’art se multiplient et les grands architectes signent les bâtiments. Vingts ans plus tard, ce petit bout de Buena Vista, ancienne ferme d’ananas tombée en ruine, compte une centaine de magasins (du luxe, du moins luxe, de Dior à COS, en passant par Isabel Marant, Saint-Laurent et Tyffany&Co), de nombreuses galeries, un musée et des installations d’art publique. Mais aussi une scène culinaire complète, pour tous les goûts et tous les budgets. La liste est longue comme mon bras, mais pour les avocados-toast c’est chez Pura Vida que ça se passe et pour le café, matcha ou kombucha, c’est chez OTL (ou chez Dior si tu veux être fancy +++)

 

miami-design-design_20-andycurly miami-design-design_06-andycurly miami-design-design_24-andycurly

Parmi toutes les choses à voir et  à visiter, à Miami Design District voici mes pref :

  • Faire un tour à l’Institure of Contemporary Art Miami (61 NE 41 St.). Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 19h et l’entrée est gratuite, donc no excuse !
  • Emprunter Jade Alley (176 NE 41st St.) et passer sous les arches en béton de Daniel Toole, puis sous Nuage, une pergola des designers Ronan & Erwan Bouroullec (Paseo Ponti)
  • Photographier sous toutes les coutures le Fly’s Eye Dome (140 NE 39th St.). Ce dôme géodésique, appelé ‘Machine d’habitation autonome’ a été conçu et breveté par Buckminster Fuller en 1965. En 2012, le Buckminster Fuller Institute complète la vision de Fuller grâce à de nouvelles technologie et matériaux qui n’existaient pas à l’époque. Celui de Miami Design District est donc une reproduction d’un prototype de 1979. Juste à coté, on jette un œil à la façade de persiennes bleues. Signée Sou Fujimoto, elle s’inspire de la météo tropicale et des pluies diluviennes de Miami que l’architecte Japonais a connu lors de sa première visite (140 NE 39th St.)
  • Faire un petit coucou à la statue de Le Corbusier de l’artiste Xavier Veilhan
  • Passer au Moore Building (191 NE 40th St) pour admirer la structure Elastika de Zaha Hadid (j’en parle un peu plus bas)
  • Et parce qu’à Miami Design District, même les parkings sont des œuvres d’art, ne loupe pas le Museum Garage Facade (90 NE 41st St.). Le dernier étage, super coloré, offre une vue à 360 sur Miami.
  • Apprécier les boutiques et leur architecture : la boutique Dior et sa façade en panneau de béton par Barbarito Bancel Architectes, la boutique Hermes, boite en verre recouverte de poutres en acier blanc par RDAI Architecture ou encore la boutique Céline en béton et marbre bleu-vert par l’architecte Suisse Valerio Olgiati. D’ailleurs, une chose vraiment cool aux States c’est que magasins de luxe et McDo partagent une même vision : venez comme vous êtes. Peu importe comment vous êtes habillés, qui vous êtes, comment vous êtes coiffés… OSEZ ENTRER. Personne ne vous dévisagera/ne vous regardera de travers. Alors profitez de Miami Design District et ses boutiques de folie. Certains vous autoriseront à prendre des photos, d’autres non, mais toujours de façon très gentille et polie. Chez Céline par exemple, on nous a demandé de ranger notre appareil, sans nous jeter dehors, le vendeur était même tout content de nous faire tester toute la gamme de parfum après ce petit incident.

Une map du quartier et toutes les infos sur miamidesigndistrict.net

Miami Design District, 140 NE 39TH ST, Miami

miami-design-design_01-andycurly miami-design-design_21-andycurly miami-design-design_04-andycurly miami-design-design_19-andycurly miami-design-design_02-andycurly miami-design-design_22-andycurly miami-design-design_03-andycurly miami-design-design_23-andycurly

03 | WYNWOOD, LE QUARTIER STREET ART DE MIAMI

Ancien quartier industriel, les entrepôts & les grandes fresques colorées de Wynewood, ont des petits airs de Bushwick, le quartier streetart de Brooklyn. Le secteur le plus populaire de ce musée à ciel ouvert est « Winewood wall » : un jardin avec quelques murales de célèbres graffeurs, mais honnêtement ce n’est pas là que j’ai trouvé les plus belles fresques. Il ne faut pas avoir peur de s’éloigner & partir découvrir les rues nez au vent.

Ceci dit, en sortant de Winewood Wall, on passe voir l’un des plus beau terrain de basket (kifkif avec celui de Pigalle, à Paris. Bon, on me souffle dans l’oreillette qu’à Montréal aussi nous avons notre lot de terrains de basket colorés, mais ce n’est pas la question. Mais si vous voulez vraiment savoir,  il y’en a un au Parc Jean-Marie Lamonde, dans Villeray et un autre à Ville Mont-Royal. Fin de la parenthèse Québécoise). Pour en revenir à notre terrain au cœur de Wynwood, il fait parti du magasin de streetstyle UNKNWN (marque de James LeBron, joueur star de la NBA). L’ensemble, est une réalisation du studio de design NewYorkSunshine pi c’est fuuuuul beau.

Wynwood Wall, 2520 NW 2nd Ave, Miami

miami-winewook-streetart-andycurly-04 miami-winewook-streetart-andycurly-24 miami-winewook-streetart-andycurly-03 miami-winewook-streetart-andycurly-23 miami-winewook-streetart-andycurly-10 miami-winewook-streetart-andycurly-22 miami-winewook-streetart-andycurly-08 miami-winewook-streetart-andycurly-26 miami-winewook-streetart-andycurly-07 miami-winewook-streetart-andycurly-25 miami-winewook-streetart-andycurly-21 miami-winewook-streetart-andycurly-20 miami-winewook-streetart-andycurly-13 miami-winewook-streetart-andycurly-12 miami-winewook-streetart-andycurly-11

04 | PÉREZ ART MUSEUM

Le Pérez est un musée d’art moderne & contemporain qui met en avant principalement des artistes latino-américains des XXe et XXIe siècle, reflétant ainsi la diversité de Miami. Face au Frost Museum of Science (par Grimshaw Architects), le Perez est au cœur du Museum Park & au bord de la Baie Biscayne.  Conçu par les architectes Suisses Herzog et De Meuron, les conditions environnementale et le climat tropical de Miami, sont au cœur du concept architectural:

  • l’édifice est surélevé pour être au-dessus des eaux (notamment pendant la saison des pluies et ouragans, plutôt intense à Miami!)
  • les fenêtres sont soigneusement placées pour offrir une vue sur l’extérieur, mais surtout encastrées et encadrées de planches de bois pour éviter que le soleil tape trop fort et ainsi minimiser la consommation d’énergie (pour le refroidissement du musée)
  • Les architectes ont collaborés avec des paysagistes & horticulteurs (dont le célèbre Patrick Blanc, roi des jardins verticaux) pour faire  »rentrer le parc dans le musée », créer un auvent frais et ombragé ainsi qu’un jardin suspendu en colonnes, le tout avec des plantes tropicales résilientes. Les colonnes couvertes de plantes sont graphiques mais apportent également une touche de fraîcheur (coucou le microclimat). Le tout est autonome, grâce à un système d’alimentation en eau par le toit.

À l’intérieur, la disposition des salles et des galeries a été travaillée en collaboration avec le personnel du musée pour s’adapter au mieux à la réalité. Les grandes volumes permettent de créer des salles modulables et le cheminement du visiteur se veut fluide, mais perso j’étais un peu perdue. Tu sais, ces musées où tu ne sais plus dans quelle direction aller…j’ai toujours peur de louper une ou 2 salles (et je n’aime pas revenir sur mes pas). En partant, un arrêt à la boutique est obligatoire car la sélection de livre est juste à tomber. Possibilité de se restaurer au resto du Musée : Verde.

Le Pérez Art Museum est ouvert de 10h à 18h  (jusqu’à 21h le jeudi) mais fermé le mercredi Prix d’entrée : 16$ Plus d’infos sur pamm.org

Pérez Art Museum, 1103 Biscayne Blvd, Miami

miami-Perez_01-andycurly miami-theBass_07-andycurly miami-Perez_05-andycurly miami-Perez_06-andycurly

05 | ONE THOUSAND MUSEUM

Contrairement à ce que laisse penser le nom de ce gratte-ciel, One Thousand Museum, il ne s’agit pas d’un musée mais d’une résidence de luxe TOUS SERVICES. Bon OK, rien de ouf dit comme ça et si tu n’es pas sensible à l’architecture, même pas tu y prêteras attention. Mais c’est un des derniers projets de Zaha Hadid, alors on prend le temps d’y jeter un œil, et on apprécie les courbes, la fluidité de la tour, son exosquelette de béton & son vitrage cristallin, merci. Qu’on aime ou qu’on déteste ce genre d’architecture, les projets de Zaha Hadid restent des prouesses techniques. Si tu es curieux de voir à quoi ressemble l’intérieur, va faire un tour sur le site (le centre aquatique est plutôt malade!)

Zaha Hadid, était une célèbre architecte irako-britanique, décédée en 2016. Première femme à recevoir le prix Pritzker, en 2004 (soit le St Graal des architectes) elle est une grande figure du courant déconstructiviste, avec des gestes forts et des formes organiques. On lui doit, entre autres, le tremplin de saut à ski à Innsbruck, le Havenhuis dans le port d’Anvers, le Messner Mountain Museum en Italie, le 520 West 28th sur la HighLine, mais aussi du mobilier, des vêtements…

One Thousand Museum, 1000 Biscayne Blvd, Miami, FL 33132

miami-zaha hadid_andycurly

 

Une autre oeuvre de Zaha Hadid à découvrir, dans le Design District cette fois, c’est Elastika. Cette installation, comme un gros chewing-gum flotte dans l’atrium d’un bâtiment historique, le Moore Building (premier magasins aux Etats-Unis entièrement consacré au mobilier, construit en 1920). Ses longs bras souples connectent les différents étages. Malheureusement quand nous y sommes allées, il y’avait un événement privé, impossible donc de rentrer. Elastika, 191 NE 40th St., Miami, FL 33137

 

06 | MOAD (Museum of Art and Design)

Le Museum of Art and Design est situé dans l’emblématique Freedom Tower, monument historique national et symbole de l’exode cubain vers l’Amérique. Le bâtiment, qui s’inspire du clocher de la cathédrale Giralda à Séville, a été conçu par Schultze & Weaver et construit en 1925. D’abord siège et imprimerie du journal The Miami News, la Freedom Tower est devenue dans les années 60, un centre pour les réfugiés de la révolution Cubaine, puis un mémorial.

La volonté du MOAD est de présenter des expositions culturelles, historiques et éducatives. Nous y avons découvert Forsensic Architecture : True to Scale, une expo axée sur une dizaine d’enquêtes. Chacune d’entre elles a été décortiquée et analysée à travers de nouvelles technologies/méthodologies, telles que la photogrammétrie, l’analyse audio, la modélisation 3D… Parmi les enquêtes présentées : celle d’une bavure policière à Chicago, un naufrage de migrants, la pulvérisation aérienne d’herbicides super-puissant et destructeurs dans la bande de Gaza, l’assassinat en Turquie d’un avocat Kurde des droits de l’homme… Bref que des choses pas très joyeuses mais l’expo est vraiment prenante. Pour chacune d’elles, les architectes, développeurs, cinéastes, journalistes d’investigation, artistes, scientifiques & avocats de l’agence Forsenic Architecture ont permis d’apporter de nouvelles preuves et de nouvelles vérités.

Plus d’info sur forensic-architecture.org

Le MOAD est ouvert de 13h à 18h (jusqu’à 20h00 le jeudi) mais fermé le lundi et mardi — Entrée : 12$ — Plus d’infos sur mdcmoad.org

Museum of Art and Design, 600 Biscayne Blvd, Downtown

miami-MOAD-03-andycurly miami-MOAD-02-andycurly miami-MOAD-01-andycurly

07 | LE QUARTIER ART DÉCO DE MIAMI BEACH

Passons maintenant de l’autre côté de Biscayne Bay, pour découvrir Miami Beach et son patrimoine architectural. Le style Art Déco est un mouvement du début du XXe siècle, dont le nom est inspiré de l’Expo Internationale des Arts Décoratifs & Industriels Moderne (tenue à Paris en 1925). Lors de la Grande-Dépression, suite au krash boursier de 1929, le style Art-Déco fait fureur aux Etats-Unis. C’est aujourd’hui à Miami Beach que l’on retrouve la plus grande concentration de bâtiments de ce mouvement. Et c’est en partie grâce à Barbara Capitman qui fonde la Miami Design Preservation League en 1976 quand la ville est à 2 doigts de tout démolir !

 

miami-beach-art-deco_32-andycurly

 

Prenons l’Empire State Building & le Chrysler à New-York, le Palais de Tokyo à Paris ou encore le marché Atwtarer à Montréal. Qu’ont-ils en communs ? Et bien ce sont tous des bâtiments Art-Déco. Et si ils ne ressemblent pas vraiment aux célèbres hôtels de Miami Beach, c’est parce qu’il y’a différents styles et sous-styles de mouvement Art-Déco. Voici ceux qu’on retrouve à SouthBeach et comment les reconnaître :

  • LE TROPICAL ART-DÉCO — de l’Art-Déco avec un zeste de Floride et une pincée de couleurs pastel (1929-1940) : De la symétrie, de la géométrie rectiligne, un fronton au sommet du bâtiment, des angles coupés & parfois arrondis, une toiture plate, du blanc et du pastel, des pans de façades en avant, sans oublier les célèbres enseignes en néons ! On retrouve également des bloc de verres,  des sols en terrazzo (j’adoooore le terrazzo), des rebords sourcils au dessus-des fenêtres, des motifs nautiques et tropicaux…
  • MEDITERRANEAN REVIVAL — Style néo-méditerannée (1920-1930) : Ce style qui s’inspire du ‘Vieux-Monde’ est caractérisé par des toitures en tuiles, des colonnes décoratives, des murs en stucs, des balcons, du fer forgé, des arcades et des auvents. La Casa Casuarina (1116 Ocean Dr, Miami Beach), anciennement la maison du couturier Versace (devant laquelle il s’est d’ailleurs fait tuer en 1997) en est un parfait exemple. Construite en 1930, c’est aujourd’hui un hôtel de luxe. Nous ne sommes pas entrer mais le jardin luxuriant et la piscine valent apparemment le coup d’œil. La Villa Vizcaya (à Miami cette fois) en est également un très bon exemple.
  • LE STYLE PAQUEBOT— Streamline Moderne (1930-1940) : Comme son nom l’indique, on retrouve des éléments empruntés à l’univers nautique comme des fenêtres en hublot (rondes mais aussi hexagonales et octogonales) et des gardes-corps style bastingages. Les autres caractéristiques sont des angles arrondis, des looooongues lignes horizontales, de la quincaillerie chromée, des fenêtres en bandeaux, et toujours des blocs de verre, des rebords sourcils au dessus-des fenêtres, des porches d’entrée et du terrazzo au sol. Le Beach Patrol Headquarters dans Lummus Park (au niveau de la 10th St) est typique de ce style.
  • LE STYLE MiMo — MIami MOdernist architecture (1945-1965) : Un peu plus extravagant, l’édifice Bacardi (2100 Biscayne Boulevard), le Vagabond Hotel (j’en parle plus bas) et les  »follies » sur Lincoln Road en sont des parfaits exemples.

 

C’est sur Ocean Drive et Collins Avenue que sont les plus célèbres hôtels Arts-Déco (Le Cardozo, le Delano, le Colony, le Carlyle ou encore le Leslie, pour ne citer qu’eux). On y va de jour et bien évidement de nuit, pour assouvir sa passion des néons. Les amoureux +++ d’Art-Déco, iront aussi se promener dans les rues alentours, plus résidentielles et loin de la  foule. Si on préfère se laisser porter, pourquoi pas découvrir South Beach avec une balade à vélo & Alex, expatrié à Miami. Les visites durent 3h30 et coûte 65$/adulte. Plus de renseignement sur Miami en Français.

miami-beach-art-deco_06-andycurly miami-beach-art-deco_28-andycurly miami-beach-art-deco_05-andycurly miami-beach-art-deco_31-andycurly miami-beach-art-deco_01-andycurly miami-beach-art-deco_30-andycurly

Loin du style Art Déco, le 111 Lincoln Road, une pépite de béton par Herzog & De Meuron (je parlais d’eux un peu plus haut, avec le Pérez Museum) vaut le détour. Bon OK c’est un stationnement sur étages, MAIS PAS QUE. Il offre une belle vue sur Miami et fait insolite : il y’a même un magasin au 3e étage (et une résidence privée au sommet!). Cette structure à usage mixte, accueille également des fêtes, des shootings photos, des défilés de mode, des concerts…

Autre curiosité à ne pas louper, The Betsy Orb, un gros œuf ou ballon de plage géant qui est en réalité une passerelle entre 2 hôtels, le Betsy et le Carlton. Une petite pépite de l’agence Shulman + Associates

miami-beach-art-deco_33-andycurly miami-beach-art-deco_23-andycurly miami-beach-art-deco_27-andycurly

08 | LES ‘LIFEGUARD TOWERS’

Après avoir sillonné les rues de Miami Beach à la recherche des plus beaux specimens d’art déco, direction la plage pour admirer des petites pépites colorées, graphiques & pas mal photogéniques : les  »Lifeguard Towers ». Pour la petite histoire, les cabanes de sauveteurs initiales ont été détruites par un ouragan en 1995. La ville de Miami Beach fait alors appel à l’architecte local, William Lane, pour en concevoir de nouvelles. La proposition de l’architecte est excentriques et les lifeguard towers deviennent iconiques par leurs géométries originales et leurs couleurs pop. Au fil des années les cabanes se détériorent alors en 2015, la ville refait appel à William Lane. Cette fois, le designer doit faire 6 modèles qui seront répétées sur les 10 kms de plage de South Beach, mais à chaque fois les couleurs changent, ce qui rend chaque cabane unique. Au total, il y’en a une trentaine. On adore !

Lifeguard Towers, entre South Point Beach et la 86th street, Miami Beach

miami-beach-art-deco_29-andycurly

 

09 | SOUNDSCAPE PARK & THE NEW WORLD CENTER

Direction Lincoln Park, pour découvrir le Soundscape Park et le New World Center où se rencontrent musique, design et expérience. Sur ce projet, on a 2 bureaux que j’affectionne beaucoup :

  • le bureau d’architectes paysagistes West8 pour la partie parc (2011) (j’ai déjà parlé d’eux avec la Simcoe Wavedeck à Toronto)
  • le célébrissime bureau d’architectes de Frank Ghery pour le bâtiment (présent aussi dans mes billets architecture de Toronto, Paris, ou Cambridge…)

Le Soundscape park est bordé de palmiers et de pergolas qui attirent immédiatement l’œil, tant elles sont clafies de bougainvilliers. C’est en empruntant les petits chemins sinueux en béton blanc, que l’on découvre le New Wolrd Center, un bâtiment plutôt simple d’apparence pour du Frank Ghery. Les légers mouvement de terrains du parc sont soutenues par des murets qui font également office d’assises. Le parc accueille toute une série d’équipements pour des projections sonores et visuelles mais le tout est si bien intégrés, que l’on pourrait presque croire qu’il s’agit de sculptures. Le mercredi soir, à la nuit tombée, l’esplanade du parc devient un cinéma plein air et des films (blockbusters comme grands classiques, de toutes nationalités) sont projetés sur un pan du mur du New World Symphony. Lorsqu’il y’a des concerts, ils sont également retransmis dans le parc.

Si tu es de passage à Miami Beach, voici les infos pour le cinéma plein air et les retransmission des concerts dans le parc.

Soundscape park, 400 17th St, Miami Beach

miami-nws_01-andycurly miami-nws_08-andycurly miami-nws_07-andycurly miami-nws_02-andycurly

10 | THE BASS MUSEUM OF ART

Le Bass est un musée d’art contemporain, situé à Miami Beach. Ce bâtiment Art déco des année 1930 était autrefois la  »Miami Public Public Library and Art Center », avant de devenir un musée en 1964, suite à un don de plus de 500 œuvres de la part de John & Johanna Bass. Initialement conçu par Russell Pancoast, le bâtiment a été rénové et réaménagé à 2 reprises (2001 puis 2007) par les architectes David Gauld & Arata Isozaki (un jour je te parlerais de mon amour pour les architectes Japonais!) ainsi que le designer Jonathan Caplan, tout en respectant sa structure historique.

En plus de sa collection permanente, The Bass présente des expos temporaires d’art contemporain international. J’ai d’ailleurs eu un petit coup de cœur pour  l’artiste Italienne Lara Favaretto qui mêle à la fois sculpture, installation & performance, en faisant des objets du quotidien, des œuvres d’art. Pour son expo Blind Spot, Lara Favaretto avait notamment installé une foret de poteaux de soutien pour échafaudage. Un peu plus loin, 5 rouleaux automatisés de lave-auto, se mettaient à tourner plus ou moins vite, les uns après les autres ou tous ensemble. Hypnotique et rafraîchissant. Ça m’a rappelé les expos un peu perchées du Palais de Tokyo (mon musée préféréééééé)

Le musée est fermé le lundi et mardi Prix d’entrée : 15$  Plus d’infos sur Thebass.org

The Bass Museum, 2100 Collins Ave, Miami Beach

miami-theBass_09-andycurly miami-theBass_04-andycurly miami-theBass_06-andycurly miami-theBass_02-andycurly miami-theBass_08-andycurly

 11 | DES BEAUX HÔTELS

Parce que l’architecture et le design c’est aussi les hôtels, en voici trois ou nous avons très bien dormis (ouai bah c’est important aussi hein) lors de notre séjour à Miami.
Trois hôtels, trois ambiances :

  • The Vagabond Hotel, star du mouvement architectural MiMo (MIami MOdern). Conçu en 1953 par l’architecte Barnet Robert Swartbug (également le papa du célèbre Hotel Delano, à MiamiBeach), on pouvait à l’époque, y croiser les ‘Rat Pack’, dont Frank Sinatra. Aujourd’hui le Vagabond Hotel a complètement été rénové (après quelques années à l’abandon) par le designer Stephan Dupoux.
    ♥  On aime l’ambiance motel — les couleurs pop du mobilier et des chambres — le jardin bordé de palmiers — la grande piscine et la sirène au fond — le bar extérieur pour siroter des cocktails les pieds dans l’eau… (mais on aime pas trop le gazon synthétique autour de la piscine)

 

miami-Vagabond-motel-andycurly

 

  • Palihouse à Miami Beach, dans un bâtiment Art déco (l’ancien Greenbrier Hotel créé dans les années 40), aux limites des quartiers de FAENA et MidBeach.
    ♥  On aime le patio luxuriant et la piscine — le personnel en marinière — la beauté du bar à cocktail dans le lobby — la déco éclectique, savoureux mix de style bohème, moderne, seventies, retro, vintage — sa situation, à 2 pas de la plage et du trolley (pour nous emmener gratuitement dans le sud de MiamiBeach) — la palette de couleurs corail, pêche, olive, turquoise et bleu marine.
    Plus de photos et infos chez Hellolaroux

 

miami-Palihouse-hotel-andycurly

 

  • Life House Miami, dans le quartier de Little Havana. Les hôtels Life House mettent un point d’honneur à réhabiliter des bâtiments historiques à s’inscrire dans l’histoire de son quartier. Ici, c’est un ancien manoir des années 20 qui célèbre la culture cubaine.
    ♥  On aime la déco, jusqu’aux moindres détails, comme les robinets en laiton  — le choix du mobilier, notamment avec les chaises Cassina LC7 de l’incroyable duo Charlotte Perriand x Le Corbusier — Terras, le rooftop pour bruncher, dîner ou trinquer avec vue sur la skyline de Miami — sa localisation au cœur du quartier authentique de Little Havana.
    Plus de photos et d’infos chez Hellolaroux

 

miami-lifehouse-andycurly

 

ET VOILÀ. 

FIN DU PAVÉ ARCHITECTURO-MUSEO-ARTY DE MIAMI :)

Pour les amateurs d’art : toutes les galeries et musées de Miami sont regroupés sur My Art Guide

miami-beach-art-deco_26-andycurly

AndyCurly
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

Color-Factory-NewYork-COVER 2
NEW-YORK : COLOR FACTORY, SNARK PARK & LA FOLIE DES « MUSÉES INSTAGRAM »
November 08, 2019
ROAD-TRIP-TERRE-NEUVE-NEWFOUNDLAND-cover 4
ROAD-TRIP AU CANADA : DÉCOUVRIR TERRE-NEUVE EN 8 JOURS
August 06, 2019
BALADE_RANDO_TERRE-NEUVE_CANADA_ANDYCURLY
TERRE-NEUVE : NOS PLUS BELLES RANDOS
May 30, 2019
Tomas_Saraceno_Palais-de-tokyo-COVER02
BILAN 2018 : MES 5 COUPS DE COEUR ARTISTIQUES
January 17, 2019
Toronto-architecture-andycurly
TORONTO, ARCHITECTURE & BURGERS
December 06, 2018
Fogo_Island_Andycurly
TERRE-NEUVE : POINT ARCHITECTURE À FOGO ISLAND
September 13, 2018
martinique-balades-randos
BALADES & RANDO EN MARTINIQUE
July 18, 2018
PARLER QUEBECOIS_ANDYCURLY_01
« TU PARLES TU QUÉBÉCOIS ? »
June 15, 2018
NUANCIER MARTINIQUE_COVER
LA MARTINIQUE EN 39 NUANCES
May 25, 2018

4 Comments

Rad
Reply 1 juin 2020

Et ben même si Miami était carrément pas dans mes envies de vacances... voilà que j’ai envie d’y aller maintenant !!!
Espèce de "retourneuse" de tête.
Comme d’hab j’voudrais encore plus de photos...

LaRoux
Reply 1 juin 2020

C'est vrai que quand on y repense on a fu**** bien géré notre timing vacances !!! :')

Ça fait du bien de revoir toutes ces couleurs, moi en jupette (quel boule !!), ce steet art et la plage.
De la même manière que toi, j'aurai encore quelques années dit ne pas vouloir aller à Miami, et comme quoi, y'a vraiment que les cons qui ne changent pas d'avis. Tant la ville est intéressante d'un point de vue archi & art et plutôt très loin des aprioris qui lui collent à la peau. On repart quand en vacances ensemble ? :) <3

Camille
Reply 2 juin 2020

Comme toujours, tes articles sont on point - et encore plus tes articles qui parlent d'architecture, j'aime j'aime j'aime. Mais c'est vrai que pour moi aussi, de prime abord, Miami est pas trop trop la ville où je rêverai d'aller, mais bon, si m'offre un billet ou si on m'offre un appart dans One Thousand Museum, j'ai voulu voir les prix mais oh, rien n'est indiqué, quel dommage), je ne déclinerai pas l'offre !

L&T
Reply 3 juin 2020

ça donne également très envie de découvrir la ville ! Je ne pensais pas que l'art y prenait une telle place, c'est super! Merci pour ces belles découvertes et ces belles photos. Je note Miami sur ma liste de voyages :-)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tu veux dire quelque chose?