NUIT BLANCHE


Bon les p’tits loups, avant de me jeter à corps perdu dans la FIAC et la Slick Art Fair ce weekend, il faut que je vous parle de la Nuit Blanche, de la grande randonnée artistique et des artistes que j’ai (re)découvert ! J’ai très envie aussi de vous parler du Palais de Tokyo & de ce très chouette weekend à Barcelone & de la neige qui arrive & aussi des burgers que je continue d’engloutir & de vous remettre une couche de Berlin… mais franchement ?! Les journées ne sont pas assez longues. Il faudrait y rajouter quelques heures pour avoir le temps de tout faire ! (#TuVerrasQuandTuAurasDesGosses #CestEncorePire, #OuiMerci)
Bref, revenons en à la Nuit blanche, aux légo dans le mur, au petits tas de sel, au kapla géant, toussa toussa….

JAN VORMANN // DISPATCH WORK

Alors là c’est le gros, l’énorme, le fat coup de coeur ! Primo les Lego® j’adore ça. Mais quand je dis que j’adore ça, c’est genre j’adore ça au point d’y avoir joué jusqu’à mes 14ans hein ! Et deuzio, les fissures, les brèches ça me botte aussi (au point de travailler tout un semestre sur une fissure dans le béton. Mais c’est une autre histoire). Donc quand un artiste Berlinois (je vous ai déjà dit que j’adorais Berlin?) décide de « réparer » les murs tout gris de la ville avec des Lego® tout beaux de notre enfance, C’EST LE COMBO GAGNANT !
Et depuis 2009, j’peux vous dire qu’il en a casé des briques de Lego ! & ce, dans le monde entier ! Oui Mesdames & Messieurs, dans le monde entier ! Quoi, vous ne m’croyez pas ? Allez donc vérifier sur la map !

Site internet ici // Vidéo par làNUIT BLANCHE LEGO2NUIT BLANCHE LEGONUIT BLANCHE LEGO3

ESTHER STOCKER // DISOBEDIENT LINES

Du noir et du blanc. De l’espace, du volume. Des murs, un sol, un plafond, des lignes  & du rythme. Rien de plus. Si ce n’est le visiteur, toi comme moi. On se déplace, on se baisse, on se relève, on a envie de toucher, de franchir la ligne, les lignes. Illusion d’optique & abstraction géométrique. Ordre, vision, perception & 2D sont complètement perturbées ! On devient DINGOS !!! Et le plus dingue dans l’histoire c’est que les oeuvres d’Esther Stocker s’élaborent à travers un discours mathématique!! Je répète : Ma-thé-ma-tique! (Tu vois Madame la Conseillère d’orientation ? Art & Maths ça fait très bon ménage !). Je vous laisse donc sur cette reflexion de l’artiste  » Comment un système parfait est il en vérité imparfait? ». Vous avez 2h.

Site internet par iciNUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 1NUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 6NUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 3NUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 2NUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 4NUIT BLANCHE ESTHER STOCKER 5

MARK JENKINS // LES VRAISEMBLABLES

Alors ce qui l’éclate ce plasticien, c’est de créer des sculptures humaines (en scotch!) échelle 1:1 (en gros à ta taille!) complètement habillées comme toi et moi, avec des postures totalement humaines, & de les installer dans la rue. Ces clones humains sont hyperréalistes, ça nous amuse, nous déroute et nous interroge ! Et comme ça ne suffit pas, ce King du tape-art filme en douce nos réactions & apparemment il se RÉ-GALE !

D’une certaine manière, ce n’est plus un concept artistique. Nous avons commencé à modifier la réalité, à alterer les structures sociales. L’espace urbain devient lieu d’expérimentation, et les gens, des acteurs. Ils pénètrent dans mon théâtre. Plus ils sont nombreux, plus l’installation grandit. Parfois, si les pompiers ou une équipe de déminage débarquent, c’est commune pièce de théâtre. Et on atteint un apogée.

Découvrez sa campagne pour la Croix rouge // Jetez un oeil à son siteNUIT BLANCHE 3NUIT BLANCHE 1NUIT BLANCHE 2

Sinon j’ai été impressionnée par la patience de Motoi Yamamoto & sa réalisation minutieuse et fastidieuse à base de sel (signe de richesse ET symbole de purification & de mémoire au Japon) (non mais matte moi çaaaaaaa) (Plus d’infos sur Slach). J’ai A-DO-RÉ le mobilier de Cedric Bernadotte. Un mobilier en Cellophane, entre un arbre et un candélabre, entre deux parkings à vélo, un peu comme une toile que l’artiste tisse à travers les éléments urbains pour nous inviter à nous ‘posey‘. J’ai bien aimé les ficelles, les lignes droites & les arrêtes aigues de Thomas Canto à l’entrée du tunnel, rue Watt. Et puis j’ai aussi aimé spY, sa peinture phosphorescente & son message sur cette grande façade « I’m not a real artist »…
Il y’a plein de choses encore que j’ai aimé, plein de choses que je n’ai pas pu voir parce que…LE MONDE QUOI! C’était blindé, il fallait faire la queue pour Jef Aerosol, on a loupé Pablo Valbuena & d’autres… on a préféré marcher, déambuler & enchainer…NUIT BLANCHE MOTOI YAMAMOTO2 NUIT BLANCHE MOTOI YAMAMOTO NUIT BLANCHE MOTOI YAMAMOTO3 NUIT BLANCHE MOBILIER NUIT BLANCHE THOMAS CANTO2 NUIT BLANCHE THOMAS CANTO NUIT BLANCHE THOMAS CANTO3 NUIT BLANCHE LE GUILLERM NUIT BLANCHE

Vous connaissiez ? On s’est croisé ?
Bon Weekend !

AndyCurly
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

Le champ libre andycurly 000
EXPLOSION DE COULEURS AU CHAMP LIBRE ROYALMOUNT
February 08, 2017
PalaisDeTokyoBC00
DU BEAU AU PALAIS DE TOKYO !
May 05, 2016
FONDERIE DARLING
LIEVEN DE BOECK À LA FONDERIE DARLING
August 12, 2015
_MURAL FESTIVAL
MURAL’FESTIVAL
June 15, 2015
GIUSEPPE PENONE
GIUSEPPE PENONE, EMPREINTES & MATIÈRES
February 13, 2015
NUMEN FOR USE 0
NUMEN M’A SCOTCHÉ !
December 03, 2014
_ANDYCURLY FLV BY NIGHT
LA FONDATION LOUIS VUITTON EN QUELQUES CHIFFRES
November 07, 2014
EXPO CHAMBÉ
EN SAVOIE AUSSI Y’A DES EXPOS !
September 26, 2014
LaRecyclerie1
BRUNCH À LA RECYCLERIE
August 05, 2014

1 Comments

♥ Anaïs - lesfleurswordcrush
Reply 25 octobre 2014

Ouah, de jolies découvertes dans ton article (le travail de Yamamoto, si fin &délicat !) ! Je n'y suis pas allée cette année de mon côté :)

Bisettes ♥ - http://lesfleurswordcrush.blogspot.com

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tu veux dire quelque chose?