SKI D’RANDO DANS LES ADIRONDACKS


Ça faisait 11 jours que j’étais rentrée. Onze jours que je bossais en ligne, le matin, le soir, la semaine & le week-end. Onze jours que je me traînais un décalage horaire, onze jours que mes sacs de voyages étaient toujours là, jetés en vrac, même pas ouverts, même pas défaits… Mettons que j’ai connu des retours de vacances plus en douceur que ça.

J’ai eu un vendredi-de-repos-post-rush & Marion était à Lake Placid ce weekend-là avec son équipe de skieurs acrobatiques. Soit le combo parfait pour partir se défouler dans les Adirondacks…

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_07

JEUDI SOIR // PRÉPARATION

  • Aller à la MEC louer du matos pour Pierre, laisser une caution de 500$.
    De mon côté, j’ai ramené de France, mon full équipement de rando, après avoir hésité entre mon snow ou mes skis de base. D’ailleurs, sache qu’avec AirCanada tu peux ramener tes skis, tes chaussures & tes bâtons pour RIEN DU TOUT entre novembre et avril. Voilà. J’ai découvert ça un peu tard, alors si ça peut aider quelqu’un hein…
  • Passer à l’épicerie pour acheter du petit dej’, de quoi faire un casse-croute pour le samedi midi et des barres CLIF. Surtout des CLIF chocolat blanc & macadamia ou peanut butter. Ou les 2, ça serait encore mieux.
    Pour le vendredi midi, on ira chercher des sandwichs à l’épicerie Thai, en bas de chez nous. Des sandwichs avec beaucoup de coriandre dedans, puisque maintenant j’aime ça, la coriandre. Pour le petit déj’ on a laissé notre respect à l’entrée de l’épicerie et nous sommes repartis avec une boite de croissants. Oui, une boite en plastique remplie de croissants. Je n’ai JAMAIS mangé des croissants qui sortaient d’une boite en plastique d’un supermarché, l’aventure commencerait donc dès le petit déjeuner.
  • Faire notre sac, à l’arrache, comme d’hab.

VENDREDI MATIN // SUR LA ROUTE

  • Récupérer la voiture chez CarDiscount-Petite Italie, à l’ouverture. Galerer avec nos cartes de crédit, nos permis, perdre du temps.
  • Rouler, écouter la playlist de la semaine, trouver que Longueuil c’est quand même un peu moche, manger les croissants de la boite en plastique (…)
  • Passer la douane. Sourire, répondre correctement. Attendre. Flipper parce qu’on a du pâté dans le coffre. Et aussi un bout de cheddar. Et des bananes. Trouver le douanier vraiment sympa. Douanier qui a l’air super content de savoir qu’on va à LakePlacid. Douanier qui nous dit d’aller voir le ski accro & le feu d’artifice. Ça tombe bien on y va un peu pour ça.
  • Envoyer un message à Marion « douane passée, on arrive »
  • « MON APPAREIL PHOTO » Quoi? » « J’AI OUBLIÉ MON APPAREIL PHOTO ». Merde. Tampis, ça sera d’l’iPhoneShot
  • Manger notre sandwich viet’ alors qu’on est encore même pas arrivés.

 

Processed with VSCO with m5 preset

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_Stories01

VENDREDI MIDI & APRÈS-MIDI // RANDO À WHITEFACE

  • S’arrêter à la station de WhiteFace. Admirer les pistes qui ont l’air biiiin raides. Halluciner sur le prix du forfait journée, à savoir 97 $US. Qu’on ne vienne PLUS JAMAIS me dire, en France, que le ski est cher. Merci.
  • Enfiler nos chaussures si légères + couches de fringues qu’on enlèvera très vite, une fois la rando entamée.
  • Chercher dans toute la station un tournevis pour régler les fixations de Pierre. Et puis galerer à comprendre comment ça fonctionne « mais putain pourquoi tu leur as pas demandé à la MEC, comment ça marchait? » « Parce que j’pensais que tu savais faire moi » « Bah nan, c’pas du tout les mêmes fixations que sur mes skis là, j’sais pas putain » « Bah j’pouvais pas savoir hein ». Réunir nos 2 cerveaux, trouver la solution. Bon ok, c’est surtout le cerveau de Pierre qui a trouvé.
  • Expliquer à Pierre comment encoller les peaux aux semelles des skis.
  • Étudier le plan des pistes.
    On partira sur le côté de la station, le long d’une petite piste verte pour se mettre en jambe & puis la bleue. Ce qui est vraiment cool, c’est que cette fameuse bleue est fermée. On l’aura donc pour nous tout seuls.
  • Glisser, enlever nos doudounes, faire des conversions douteuses, faire nos traces, grimper, grimper et encore grimper. Se prendre en photo.
  • Commencer à craquer. Si c’est la première fois que Pierre fait du ski de rando, il prend très vite le pli & avance comme si il en avait toujours fait. Je commence à chialer que j’ai pas/plus de condition physique. Il m’encourage. Je deviens relou. « Nan mais le muuuur là, j’suis pas capable » « mais si » « mais nan, pi c’est rien que d’la glace là, on va mourir » « mais nan » « mais si putain » « allez, tu vas pas lâcher là » « Mais c’est de la MAUDITE GLACE LÀ » « mais nan c’est des cailloux ».
    Bref, oui, il y’avait des cailloux. Mais aussi de la glace.
  • Prendre Pierre en photo quand il s’éclate la face sur la fameuse glace « Ah tu voooooiiiiis qu’il y’en avait d’la glace ». M’éclater la face à mon tour. #PAN
  • Admirer les arbres givrés. Sentir le vent se lever, le brouillard arriver, voir l’heure avancer, avoir chaud, puis froid, puis chaud et encore froid. . Commencer à flipper.
  • Hurler « NAN MAIS C’EST SANS FIN LÀ, J’EN PEUX PLUS… mais c’que c’est beau »
  • Arriver au sommet, 850 mètres de dénivelé plus tard. Réaliser que la piste par laquelle on devait redescendre est pleine de cailloux, de glace et donc fermée. Dans 30 minutes il fait nuit, tout va bien. Ma barre CLIF est gelée, j’me pete les dents à essayer de la croquer, tout va bien. Je suis gelée. On fait quoi ? On tente quand même la piste? On revient sur nos pas?
  • Se la jouer safe, revenir sur nos pas, descendre par là où nous sommes montés. À savoir repasser par le mur de glace et de cailloux, mais tout va bien.
    Normalement, le kiff du ski de rando c’est la descente après tant d’effort. Et bien pas cette fois. La neige est incroyablement bonne sur 50 mètres, pas plus. Le reste du temps je suis crispée, concentrée à n’pas péter ma semelle sur les cailloux, j’ai la sensation de ne plus savoir skier & c’est extrêmement frustrant.
  • Rentrer à la voiture quand la nuit vient de tomber.
  • Se dire que, quand même, c’est chouette d’en chier.

 

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_05
Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_06

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_08

Processed with VSCO with m5 preset

Processed with VSCO with m5 preset

Processed with VSCO with m5 preset

Processed with VSCO with b5 preset

VENDREDI SOIR // LAKE PLACID

  • Passer chez Susan & Bruce, nos hôtes Airbnb. Echanger quelques banalités, faire sécher nos gants, s’ébouillanter sous la douche.
  • Dîner à la brasserie « Lake Placid Pub & Brewery » . Engloutir un burger bacon & poires caramélisées + un cheesecake au chocolat & à la bière UBU. C’est un peu leur spécialité, cette bière UBU.
  • Arriver trop tard à la coupe du monde de ski accro.
    Avec son grand sourire, Marion m’a balancé « t’es pas une Gremlins pour rien » . On a la réputation d’être toujours à la bourre dans ma famille. Elle le sait bien Marion, alors elle était pas trop fâchée. On fera mieux demain.
  • Rentrer chez Susan & Bruce. S’écrouler de fatigue.

 

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_Stories02

SAMEDI MATIN // MINI RANDO DANS LES BOIS

  • Engloutir les délicieux muffins au bleuets de Susan. Et autres trucs qui tiennent le bide pour affronter une nouvelle journée dans la neige. Profiter pour demander à Bruce, quelques infos & conseils sur le coin.
  • Partir en direction de la route 431 qui mène au fameux memorial de WhiteFace Moutain. La route est fermée en hiver et donc prisée par les gonz en raquettes ou en ski de rando. Malheureusement, il n’y a pas assez de neige & puis le sommet semble complètement dans le brouillard.
  • Faire demi-tour. La journée s’annonce bien.
  • Se souvenir d’un centre olympique de ski nordique dont nous avait parler Bruce. S’y rendre. Réaliser que le ski nordique c’est du ski de fond & que ça risque de ne pas être très drôle en ski de rando. Deuxième échec en l’espace de 2h00. Belle perf’
  • Demander à une petite Mamy qui passe des conseils. MEILLEURE IDÉE, MERCI MÉMÉ.
    Elle nous indique un spot à quelques kilomètres. « Reprenez la route 73 direction LakePlacid. Vous allez voir un panneau Adirondack Loj Road, tournez à gauche et roulez jusqu’au croisement avec Meadow Road » (traduction by Pierrot)
  • Appliquer les conseils de mémé. Arriver à bon port.
  • Chausser les skis, sans peau, mode ski de fond, on est des ouf’. Pi glisser sur le « Marcy Dam Truck Trail »
    Une jolie ballade dans les bois, vraiment tout pépouz & accessible à tous. On est pas allés jusqu’au bout parce qu’avec nos précédents fails on a commencé la balade un peu tard et on voulait surtout repasser voir Marion & les acrobaties des skieurs avant de rentrer à Montréal.

 

Andycurly_SkiDeRando_Adirondacks_02

SAMEDI APREM // COUPE DU MONDE DE SKI ACROBATIQUE

  • Envoyer un message à Marion « On est là, on te voit »
    Elle est là haut et parait toute petite à côté du tremplin.
  • Halluciner sur la hauteur des sauts. Tenter de compter le nombre de tour qu’il font sur eux-même. C’est incroyables & ça m’impressionne toujours beaucoup le ski freestyle, moi qui flippe dès que je décolle de 50 cm.
  • Manger un hot-dog entre 2 sauts (comme si on était à un match de baseball). J’ai aussi bu un chocolat chaud qui goutait juste le sucre. J’ai pas réussi à aller jusqu’au bout. En même temps, le petit format faisait bientôt un d’mi litre quoi. Merci.
  • Reprendre la route direction Montréal, pour arriver à temps aux 30 ans de Jérome.

 

Processed with VSCO with m5 preset

POINT GÉOGRAPHIE SPORTIVE :
Lake Placid est une ville ricaine au coeur des Adirondacks, à 2h30 de Montréal. Elle a accueilli 2 fois les Jeux Olympiques d’hiver, en 1932 puis en 1980. Tu t’imagines bien, que comme son nom l’indique, elle est au bord d’un lac. Mais on ne l’a pas vu.
WhiteFace Mountain est un des 5 plus haut sommet de l’État de New-York mais aussi une station de ski réputée pour être très/trop froide et pas mal raide. Tu m’diras, elle a accueilli les épreuves de ski des JO, heureusement qu’il y’a un peu de pente hein! Elle est à une douzaine de kms de Lake Placid.

TU VIENS AVEC NOUS, LA PROCHAINE FOIS ?

AndyCurly
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

COUV2
BALADES & RANDO EN MARTINIQUE
July 18, 2018
ANDYCURLY WEEKEND A OTTAWA cover 01
48H À OTTAWA: ARCHITECTURE, BURGERS & DONUTS
March 15, 2018
Parc_MontTremblant_Hiver_andycurly_couv02
UN DIMANCHE, LA NEIGE & LE PARC DU MONT TREMBLANT
December 15, 2017
_Mont_Pinacle_Coaticook_andycurly_cover 01
WEEK END D’AUTOMNE DANS LES CANTONS DE L’EST
October 24, 2017
Processed with VSCO with b1 preset
SKIER AU QUÉBEC, LA STATION DE VAL SAINT-CÔME
January 23, 2017
TORONTO ISLANDS ANDYCURLY 01
LES ÎLES DE TORONTO EN SKATE, EN VÉLO OU À PIED
December 19, 2016
andycurly dimanche a Tadoussac
UN DIMANCHE GRIS À TADOUSSAC
September 22, 2016
cover BOSTON 42
UN WEEKEND À BOSTON
September 06, 2016
CambridgeMa COVER 00
CAMBRIDGE, HARVARD & LE MIT
May 26, 2016

8 Comments

Maman
Reply 31 janvier 2018

Nan... j’viens pas avec vous la prochaine fois!!!
J’rigole encore de vos exploits ... et puis euh c’est cool qu’autours de nous ça s’détende pour nos retards...l’Pierre n’a pas réussi à te mettre à l’heure?
Appareil photo oublié ? Bah tu t’es encore plutôt bien débrouillée...article et photos TOP comme d’hab.

    AndyCurly
    Reply 24 février 2018

    Nan mais ça reste exceptionnel, on reste plus ponctuels que vous <3

Berroir pascale
Reply 31 janvier 2018

Beaucoup d’effort et de plaisir , un peu de stress , mais pas de casse ! Bravo . Photos très chouettes, pascale

Marie-Pierre Varischetti
Reply 1 février 2018

un régal de te lire Andréanne. tellement vivant ton récit je m'y suis vue dans la galère, continue d'écrire ma belle tu as du talent .des bises

Violaine
Reply 5 février 2018

Pas assez calée en ski pour venir avec vous la prochaine fois ! Mais ça donne envie, il est chouette cet article !

    AndyCurly
    Reply 24 février 2018

    Merci beaucoup Violaine! Allez hop hop elles ne sont pas si loin les montagnes, il faut s'y mettre, c'est tellement chouette :)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tu veux dire quelque chose?